• Accueil
  • > Divers
  • > L’été est bien là… quelques propositions de lecture !
L’été est bien là… quelques propositions de lecture !

Posté le 7 juillet 2015

L’été bat son plein et il faut en profiter pour se changer les idées ! Passionné d’Histoire, je suis en train de lire la biographie de Giuseppe Garibaldi de Pierre Milza. J’ai  presque terminé l’ouvrage et je peux vous affirmer que c’est une très belle biographie mettant en valeur à merveille le parcours de cet aventurier  qui aura consacré quasiment toute sa vie à tenter et à réussir la réunification de son pays, l’Italie. À cet égard, c’est assez émouvant de voir comme il était en peine en 1860, date à laquelle le comté de Nice et les Savoie furent rattaché à la France… lui le Niçois d’origine.

Pierre Milza : Garibaldi chez Fayard :

Garibaldi ! Le combattant à la chemise rouge est devenu le symbole de l’unité italienne et des guérilleros épris de liberté partout dans le monde. A peine doté d’un brevet de capitaine et engagé au côté des patriotes italiens, il doit partir se cacher en Amérique latine. Il y devient corsaire au service de la République du Rio Grande, puis chef de guerre pour l’Uruguay. Quand il revient en Europe, il est déjà une célébrité et se lance dans sa grande entreprise : l’unification de la péninsule italienne en un seul Etat. En 1848, il combat à Rome avec les républicains. Il y perd la femme de sa vie, Anita, une passionaria au grand cœur et au courage indomptable. Surtout, en 1860, il lance l’expédition des « Mille » qui retient l’attention du monde entier : il libère la Sicile et Naples. Si bien que les Etats-Unis lui proposent d’être général en chef des nordistes pendant la guerre de Sécession et que la France accepte son aide contre la Prusse en 1870. A Dijon, il remporte la seule victoire sur l’armée allemande. Il devient ainsi le « héros des Deux-Mondes », l’européen et l’américain. Infatigable, au fil de son existence, il a soutenu toutes les gauches. Un grand homme, un combattant hors pair, un politique exemplaire. Cette vie extraordinaire, Pierre Milza la retrace en dévoilant les sacrifices et les peines qui l’ont rendue possible.

Professeur émérite à Sciences Po, Pierre Milza y a enseigné pendant plus de trente ans et y a dirigé le Centre d’histoire de l’Europe du XXe siècle. Parmi ses nombreux ouvrages consacrés à l’Italie, sa biographie de Mussolini (Fayard, 1999) fait aujourd’hui référence, des deux côtés des Alpes.

Garibaldi

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire